Fond d'écran

Verdon
"Tom et je ris"
Copyright Pehuen Grotti

GMHM

11 août 2017

Un été entre fissures et "l'arquée"

          Après quatre étés passés à grimper dans l'Alpe, bien focalisé avec Seb Ratel sur le "One Push" et autres bartasses engagées dans la face sud du Mont Blanc, je change un temps le fusil d'épaule pour me focaliser sur la varappe à main nue!

          Soleil, ambiance décontractée... et entrainement intensif! 4 mois consacrés 100% à la grimpe avec comme ligne de mire une voie qui m'a fait rêver depuis son ouverture : "Une arquée pour le criquet". Ce 8c est une des plus belles lignes du Briançonnais et propose un beau test de résistance dans un cadre sauvage. Cette voie mythique du 05 est un hommage à Damien Charignon, guide et grimpeur qui nous a fait découvrir l'escalade au sein du club de Biançon dans les années 2000. Un beau moment en clippant la chaine ;)

          J'ai eu la chance de grimper pendant ces 4 mois des lignes de rêve avec des bons copains qui n'ont pas rechigné à m'assurer même si c'était pas toujours rapide! Merci à eux pour la motivation et les bons moments en falaise.


Avril : Cadarese - The Doors Redpoint avec Symon
Symon Welfringer tape un run dans une ligne majeure pour les amateurs de fissure



Mai : Verdon rive gauche - Tom et je ris avec Ben Guigonnet et Maël Baguet

Une autre ligne qui m'a fait salivé depuis le belvédère pendant quelques années... Un beau morceau de varappe!


Juin : Trident - Super Purple Crack Redpoint avec Seb Ratel et Pierre Sancier

La belle ligne de ring lock de Nico Potard au Trident, un 8a de 30 mères qui déchire!


Juillet : Petit Clocher du Portalet - Ave Cesar Pink point avec Seb et JY

Une des plus belles lignes de fissure du massif du Mont Blanc, "Ave Cesar" propose notamment 3 longueurs 4 étoiles. 250 mètres de fissure majeurs


Aout : Fournel - Une arquée pour le criquet - avec tous les jeunes qui l'ont fait en dix fois moins de temps que moi! Jean Eli, Robin, Soeren et j'en oublie. 12 séances de runs pour ma part et surtout un bon alibi pour retourner trois fois par mois dans le 05!

La ligne de l'Arquée au Fournel



3 mai 2017

Haute altitude



14 Mai 2014, 13heures, 8042m. Nous sommes tous les quatre assis dans la neige, toussotant, l'esprit
embrumé. Il fait étonnamment chaud dans notre petite bulle sommitale. Protégés du vent nous
quittons les gants pour joindre le camp de base par téléphone. Il nous aura fallu trois jours pour
parvenir à grimper les 2 kilomètres de cette Face Sud mythique. Trois jours où le fort vent ne nous
aura pas lâché, mais trois jours également marqués par une parfaite synergie de notre équipe et une
motivation totale. Cette ascension, c'est tout d'abord un rêve qui nous tient à coeur depuis notre
premier voyage dans cette vallée magique du Nyanang Phu, au Tibet, l'année passée. C'est
également l'envie de marcher sur les traces de ceux qui ont fondé le style alpin sur les plus hautes
montagnes du monde dans les années 80. Le privilège enfin de pouvoir clore un chapitre long de
onze années, qui avait commencé en drame pour nos ainés du Groupe en 2003, avec le décès de
deux d'entres eux. Cette émotion, palpable chez chacun de nous, ne coupe cependant pas la question
de l'avenir. Existe t'il seulement un meilleur endroit pour rêver que le sommet d'un des géants du
globe ? A l'horizon on peut voir l'Everest, le Lhotse, le Makalu. Des projets pour une vie. Et même
si à ce moment précis notre futur se résume à désescalader sans erreur la voie que nous venons de
gravir, déjà se pose la question de la prochaine expé, du prochain objectif.


9 avr. 2017

Répétition hivernale de Rolling Stones - FN Jorasses

Retour sur quelques jours en face nord des Jorasses avec deux acolytes gratinés,  entre fou rires, grande peine, appréhension et mal aux bras... Tout un programme

                              
Levé de soleil sur le Cervin (vu depuis  R20)

20 févr. 2017

Sur les traces d'Eric Doizeau

                              


Sur les traces d'Eric Doizeau, piolets jusqu'à la garde dans une traversée d'anthologie
L'ouverture de cette variante majeure, grimpée entièrement en libre et en tête par Doizeau nous émeut..

5 févr. 2017

Glace en Maurienne, What else?

Seb, pas loin de basculer en rive gauche à la sortie de la longueur en M8 qui retourne les bras... et les doigts!
(la subtilité revient à arquer des prises recouvertes de glace pour passer....!)
Arno dans L4, merci à Mr Juarez pour la photo
Une fois n'est pas coutume, je laisse la parole à Seb Ratel, Maitre ès mixte, pour vous raconter une jolie semaine de glace sur ses terres :


"Ne voyez aucun lien de cause à effet si je me suis retrouvé à grimper 4 jours dans ce magnifique pays qu’est la Maurienne. Ce n’est pas parce qu’on peut loger chez ses parents et enchaîner les repas gargantuesques sans se soucier du plein du frigidaire. Ce n’est pas non plus par lien affectif avec sa terre natale. Mais ce sont, comme toujours, les conditions qui dictent les règles…
Le rendez vous est pris lundi 16 janvier avec le Caporal Max Bonniot. Il est 10h, le thermomètre affiche -18°C à Bessans. Nous optons pour une séance de mixte au soleil afin d’éviter quelques onglées toujours désagréables. Le petit Château nous offrira quelques délices glacés, nous grimperons sur ses tours sans tomber dans ses douves…